GÉORGIE, UNE NATION SOUS TENSION
La tension est montée d’un cran à Tbilissi quand le premier ministre conservateur a poussé l’adoption d’une loi en deuxième lecture par le Parlement contre l’avis de la présidente Zourabichvili le 1er mai 2024. En cause, la loi sur les agents étrangers consistant à faire la lumière sur les agissements d’organisations telles que les ONG en exposant leurs sources de financement. Celles-ci sont à la manœuvre pour faire basculer les institutions du pays dans le camp occidental

GÉORGIE, UNE NATION SOUS TENSION

What's your reaction?


You may also like